Nouvelles

Face aux catastrophes, la CMM se montre solidaire

La délégation de la CMM avec des membres de la communauté locale des Frères mennonites à Nuevo Horizonte au Pérou. (deuxième rang, de gauche à droite) Henk Stenvers (diacre CMM) Paul Stucky (représentant régional CMM), Antony Sanchez (coordinateur de la coopération), Jessica Preciado, Elisabeth Kunjam (diacre CMM), Graciela Díaz, Yeisela Preciado, pasteur de la communauté locale Sixto Chiroque Pazo et sa famille (les enfants de gauche à droite : Adriano, Reina Esther, and Isaí) et le responsable de la conférence Antonio García Dominguez (à droite). Photo : Joanna Chapa
Date de diffusion : 
Vendredi 15 Décembre 2017

Winnipeg, Manitoba, Canada – Antonio García Dominguez, responsable de la conférence péruvienne des Frères mennonites a affirmé : « Nous étions anéantis... mais nous remercions la CMM qui nous a rendu visite et nous a apporté des paroles de réconfort et d'encouragement, des paroles d'espérance et d'amour. »

La Conférence mennonite mondiale et les organismes mennonites se sont associés pour mettre leur foi commune en action en réponse aux catastrophes qui ont frappé les membres de la famille anabaptiste mondiale cette année.

Des inondations torrentielles causées par El Niño au Pérou ont détruit les maisons et les moyens de subsistance de plus d'un million de Péruviens. Le Mennonite Central Committee (Comité central mennonite - MCC), l'ICOMB (International Community of Mennonite Brethren - Communauté internationale des Frères mennonites”), la mission des Frères mennonites et la CMM ont engagé Antony Sanchez pour qu'il évalue les besoins, coordonne la réponse à ces besoins et forme et équipe les Églises locales pour qu'elles puissent venir au secours de la population.

Selon Antony Sanchez, « Les frères et sœurs péruviens ont été très accueillants, très ouverts et désireux d'apprendre et d'aider. J'ai pu m'associer à leur vision et, avec l'aide de ces organismes, j'ai pu répondre à leurs besoins en soulignant leurs dons et leurs compétences, ayant toujours à l'esprit que nous sommes membres d'une famille mondiale. Nous sommes entre les mains de Dieu et nous sommes en même temps nous-mêmes les mains de Dieu qui apportent sa présence aux autres. »

Au mois d'avril, le représentant régional de la CMM, Paul Stucky, spéricaliste des questions de traumatisme, a rendu visite aux Églises et est revenu au mois d'octobre avec une délégation de la Commission Diaconie (Henk Stenvers, Elisabeth Kunjam).

Au cours de l'année écoulée, un conflit qui se préparait entre des factions tribales et gouvernementales en RDC a éclaté en violence généralisée, forçant plus d'un million de personnes à fuir leur maison, après avoir été parfois témoins de l'assassinat de leurs proches et de leurs voisins. Des milliers de membres de la Communauté mennonite au Congo (l'une des trois Églises congolaises) vivent dans la forêt ou ont fui vers d'autres parties du pays, vers l'Angola voisin, ou vers des camps de réfugiés. D'autres encore ont été accueillis par des mennonites.

La CMM coopère avec le MCC ; Mennonite Mission Network (le Réseau missionnaire mennonite) ; MB Mission (la mission des Frères mennonites) ; Africa Inter-Mennonite Mission (la Mission inter-mennonite pour l'Afrique) ; Caisse de Secours; Mennonite Church Canada Witness ; Konferenz der Mennoniten der Schweiz (Alttäufer), Conférence mennonite suisse (Anabaptiste);  et ICOMB pour apporter à environ 200 familles une aide humanitaire stratégique avec les ressources locales au travers des Églises et des partenaires de RDC (pour plus de détails lire le rapport du MCC en anglais).

Une délégation de la Commission Diaconie doit visiter les Églises mennonites de RDC en décembre.

« Les diacres avancent avec les Églises, écoutent leur histoire, prient et montrent que l'Église mondiale est solidaire avec elles. » a affirmé le secrétaire de la Commission Diaconie Henk Stenvers.

En août 2017, les inondations de la mousson ont frappé le Népal, certaines parties de l'Inde et le Bangladesh. Des millions de personnes ont été touchées. Des centaines ont trouvé la mort.

Le MCC et la Société de secours comunautaire des Frères, partenaires anabaptistes, aident 323 familles à retrouver leurs moyens d'existence (pêche, maraîchage et potagers) et leur fournissent des abris et des moustiquaires. De plus, le projet prévoit le forage de 15 puits et aidera à réparer la maison de sept responsables des Églises des Frères en Christ de la région.

Pour Antony Sanchez, « La coopération de ces organismes mennonites et leur réponse commune on été un témoignage d'unité ». Tant au plan pratique qu'au plan spirituel, ils suscitent une puissante synergie. L'esprit qui agit parmi nous crée davantage d'unité et augmente la foi et la confiance que Dieu prend soin de nous. »

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale 

 

Geographic representation: 
Latin America and Caribbean

Ajouter un commentaire