Nouvelles

Le réseau de santé lance un appel mondial

Orateurs du Sommet des responsables en soins de santé. De gauche à droite: Pakisa Tshimika (R. D. du Congo) Raymond Martin (Etats-Unis) et Rick Stiffney (Etats-Unis). Photo : Larry Guengerich
Date de diffusion : 
Mardi 4 Avril 2017

Bogota, Colombie – Des responsables en soins de santé frères mennonites et mennonites de partout dans le monde sont entrain de développer un réseau pour faciliter la collaboration et le soutient entres différentes organisations. Les responsables du Réseau Anabaptiste Mondial de Santé (GAHN pour son acronyme en anglais), un groupe soutenu par la Conférence Mennonite Mondiale (CMM), vont publier une enquête et lancent un appel mondial. Le GAHN invite les organisations et professionnels de la santé membres des églises de la CMM à participer.

En continuant sur la lancée de la rencontre de 2003 à Bulawayo, au Zimbabwe, plus de 90 responsable sen soins de santé de 18 pays différents, se sont rencontrés les 19 et 20 juillet 2015, peu avant PA 2015, pour louer, apprendre les uns des autres et réfléchir à la façon dont les organisations anabaptistes de santé et les travailleurs de la santé puissent collaborer. Ce groupe rédigea un document appelant à la création du Réseau Anabaptiste Mondial de Santé.

« Il est important que le GAHN soit construit à partir des capacités, des attentes, des valeurs et du consensus de ses futures membres, » explique Pakisa Tshimika, coordinateur et ancien secrétaire général adjoint.

L'équipe de travail conformée durant cette rencontre invite les professionnels de la santé anabaptistes à remplir un questionnaire (voir le lien ci-dessous) pour aider à évaluer l’intérêt, identifier les priorités et étendre le réseau de partenaires alors qu'ils travaillent au développement de la vision, mission, structure et aux modalités d’inscription de ce nouveau réseau.

« La CMM se réjouie de la naissance de ce nouveau réseau » affirme le secrétaire général de la CMM, César Garcia. « Nous encourageons tous les efforts qui facilitent l'interdépendance interculturelle et le partage des dons dans notre famille mondiale spirituelle. Nous sommes plus forts et plus efficaces lorsque nous servons ensemble. »

Pour Tshimika, le réseau est la réalisation d'un rêve vieux de plusieurs décennies, celui d'avoir « un espace pour les professionnels de la santé anabaptistes et pour les institutions partout dans le monde pour se rencontrer et échanger sur des sujets d’intérêt commun. » Cliquez ici pour répondre au questionnaire.

—Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale, à partir de documents de Larry Guengerich

Ajouter un commentaire