Nouvelles

Les anabaptistes agissent contre les violences et les déplacements forcés en République Démocratique du Congo

À Kele, un village près de Tshikapa dans la province du Kasaï Province, en RDC, des personnes déplacés répondent aux questions d’une équipe d’évaluation afin de guider l’intervention coordonnée de secours par l’église anabaptiste. Photo : Joseph Nkongolo
Date de diffusion : 
Lundi 28 Août 2017

Akron, Pennsylvanie USA – Les secours coordonnés par les anabaptistes sont sur le point d’arriver aux 1,4 millions de personnes déplacées par le conflit armé dans la région du Kasaï en République Démocratique du Congo (RDC). Ils incluent des denrées alimentaires, des articles ménagers et des abris de secours.

Les secours organisés et mis en œuvre par les comités de secours des églises mennonites et frères mennonites congolaises et coordonnés par le Mennonite Central Committee (MCC) sont financés par la Conférence Mennonite Mondiale et d’autres organisations d’églises anabaptistes.

La crise a commencé il y a un an, lorsqu'un groupe de miliciens local appelé Kamuina Nsapu et les forces de sécurité nationales se sont affrontés pour l’obtention d’un poste politique. Le conflit armé s'est intensifié, et les milices et les forces de sécurité s’en sont pris aux civils en les forçant à rejoindre leurs groupes, en infligeant mutilations et viols et en commettant des massacres.

« Ce fut l'enfer sur la terre pour beaucoup d’entre nous, pas seulement pour les mennonites, mais aussi beaucoup de pacifistes de la région qui ont été pris dans ce tourbillon » raconte Rod Hollinger-Janzen de l’Africa Inter-Mennonite Mission (AIMM).

Parmi les personnes déplacées en RDC se trouvent au moins 8 000 mennonites. « Partout où le conflit s’est répandu, il y avait des églises mennonites » explique Rod.

Les responsables d’églises rapportent que 36 mennonites ont été tués parmi les 3 300 décès estimés par l'ONU depuis octobre de l'année dernière. Les bâtiments d'églises et les écoles des églises ont été endommagés ou détruits.

Les responsables mennonites nationaux et locaux de RDC - des églises membres de la CMM - sont essentiels aux secours, qui se concentreront initialement autour des villes de Tshikapa dans la province du Kasaï et de Kikwit dans la province du Kwilu, où de nombreuses personnes ont fui. Les responsables représentent la Communauté Mennonite au Congo (CMCo) et la Communauté des Églises de Frères Mennonites au Congo (CEFMC).

« La CMM aujourd’hui joue un rôle important : celui de rassembler les membres de la famille mennonite ensembles pour promouvoir l’unité, la communion fraternelle et pour aider un membre dans la souffrance, les mennonites congolais, en utilisant son bras incarné par les différents partenaires, unis dans l’action pour plus d’efficacité et pour éviter la dispersion, » raconte un responsable d’église congolais (nom non-divulgué pour des raisons de sécurité). « Dans cette action les mennonites vont se faire connaître et vont pouvoir partager les valeurs mennonites qui sont restées presque inconnues au niveau du Congo. Je pense que nos églises vont élargir l’espace de leur tente. »

Une équipe d'évaluation congolaise a visité la région du Kasaï en juillet et a constaté de grandes carences de nourriture et une malnutrition croissante. Les familles ont dû quitter leurs champs et leurs animaux lorsqu'ils ont fui la violence, et les aliments disponibles à l'achat sont très coûteux.

« Beaucoup de gens ont faim ou mangent une fois par jour », déclare Mulanda Jimmy Juma, représentant du MCC en RDC.

De plus, l'équipe d'évaluation rapporte que les familles ne disposent pas d’articles de base tels que de la literie, des ustensiles de cuisine et des bidons pour transporter l'eau.

« La CMM soutient les églises nationales mennonites, la CMCo, la CEFMC et la Communauté Evangélique Mennonite, et celles en Angola qui aident également les réfugiés congolais », raconte le secrétaire de la Commission Diacre, Henk Stenvers. « La CMM met en lien nos membres en difficulté et l'Église mondiale avec des appels à la prière, un soutien financier et en partageant des informations sur la situation. »

Sept organisations anabaptistes travaillent ensemble pour lever des fonds et sensibiliser à la crise, qui a été largement ignorée par les médias occidentaux. Ces organisations sont l’International Community of Mennonite Brethren (Communauté Internationale des Frères Mennonites), MB Mission, Mennonite Church Canada Witness, et Mennonite Mission Network, en plus de la CMM, de l’AIMM et du MCC.

Pour contribuer aux secours en RDC vous pouvez faire un don en ligne sur mcc.org/congo-relief.

­­ un communiqué du MCC avec des dossiers de la CMM. 

Communiquer la communauté

Alors que vous priez pour vos frères et sœurs qui souffrent à cause de la violence et du déplacement forcé en République Démocratique du Congo, la Conférence Mennonite Mondiale vous invite à nous envoyer vos messages d’encouragement et de solidarité pour que nous les partagions avec les églises là-bas.

Prenez une photo de votre assemblée avec un écriteau qui dit « Prions pour la RDC ». Envoyez vos messages et vos photos par courriel à photos@mwc-cmm.org et publiez-les sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) en utilisant le hashtag #mwcmm.

Geographic representation: 
Africa
MWC group: 
Deacons Commission

Commentaires

Je remercie la CMM pour l'amour dont elle fait signe envers nos freres et soeurs du Kasai. Cette intervention résoud les effets des problemes de notre pays, mais leurs causes demeurent.
Ce que je suggère à nos frères et soeurs Mennonites du monde, c'est d'influencer notre gouvernement à promouvoir la paix partout au pays, en renonçant à la corruption, à la ruse, au mensonge, aux antivaleurs indescriptibles et tous les actes qui frustrent les congolais et congolaises.
Je vous remercie.

Jusqu’à présent aucune aide pour les gens qui ont fuis la guerre de Kamuina Nsapu à Tshikapa et en plus les autorités de la Communauté Mennonite au Congo n'ont pas encore donné l'effectif des morts de leurs membres dans cette guerre,nous attendons les rapports de nos responsables des districts.
Depuis juin passé que MCC-Congo a promis une aide urgente
aux personnes qui ont fuis la guerre il n'y a rien qui arrive par contre le calme commence à arriver et les gens commencent à rentrer chez eux

Ajouter un commentaire