Nouvelles

Les seniors canadiens donnent pour la durée

On fait passer l’offrande lors d’un culte à l’Assemblée de PA 2015. Photo : Heike Martin
Date de diffusion : 
Mercredi 8 Novembre 2017

Winnipeg, Manitoba, Canada – John Penner, quatre-vingt-neuf ans, se rend toujours au travail trois fois par semaine pour s’occuper du commerce qu’il tient avec ses fils à Calgary. Le temps des voyages est terminé - il marche avec une canne et sa femme marche à l’aide d’un déambulateur - mais « nous essayons de rester actifs et aussi d’aider les autres ».

Avec l’aide de Abundance Canada (anciennement Mennonite Foundation of Canada), ils créèrent la fondation Penner Family Foundation Fund pour distribuer l’argent à quelques 17 organisations, dont la Conférence Mennonite Mondiale.

John est réfugié de l’Union Soviètique, arrivé au Canada en 1948 après cinq ans d’errance à travers l’Europe, il a depuis longtemps troqué la vie dure pour le dur travail. « C’est une bénédiction d’avoir ce que nous avons [y compris deux fils qui ont chacun deux enfants] … donc nous avons commencé à redistribuer. »

« Quand nous avons commencé nous ne donnions pas de grandes sommes, raconte John, mais nous nous sommes rendu compte que l’on est béni en donnant. »

Pour John et Katie il est évident qu’avoir une bonne gestion signifie se montrer généreux. Ils donnent á leur église, Foothills Mennonite, à Calgary et à des organisations comme le Mennonite Central Committee et la Conférence Mennonite Mondiale.

« Nous croyons que si nous donnons de l’argent… alors nous faisons partie de la bénédiction qui se repend. »

Il y a quinze ans, John et Katie mirent en place un plan de dons à long terme pour la CMM.

Larry Miller, ancien secrétaire général, a motivé les Penner à donner sur la durée à la Conférence Mennonite Mondiale. Larry Miller raconta à John comment les églises contribuent fortement lorsque la CMM tient son Assemblée ; cependant, pendant les cinq années entre chaque conférence, il est difficile de récolter assez d’argent pour subvenir aux besoins de construction de relations au sein de la famille mennonite mondiale.

John et Katie décidèrent d’aider en mettant de côté 200 000 dollars pour que la CMM puissent toucher les intérêts et avoir une rentrée d’argent stable durant les années maigres.

 « Nous serions enchantés de parler avec ceux qui sont intéressés par l’idée d’établir un plan de dons à long terme pour aider la CMM à développer une base stable de fonds pour soutenir notre travail de création d’espaces pour des relations et un soutien mutuel entre les églises anabaptistes partout dans le monde, » explique Arli Klassen, responsable du développement. La CMM a pensé un guide pour gérer les investissements et la dépense de legs et de dotations afin de générer des sources de financement perpétuelles.

« Je suis reconnaissant de pouvoir donner, » dit John. La fondation créé une culture de générosité dans leur famille, pour Katie, leurs enfants, et il espère, un jour, leurs petits-enfants. « Nous voyons que c’est bon de donner ensemble. »

 —Communiqué de la Conférence Mennonite Mondiale

Geographic representation: 
North America

Ajouter un commentaire