Nouvelles

Une année transformatrice : Les participants de YAMEN font des rencontres et trouvent Dieu

Felizarda Atanásia Filimone, participante de YAMEN (du Mozambique) préside la sainte seine lors d’une retraite de jeunes de l’Iglesia Cristina Menonita de Colombia (L’Église mennonite de Colombie). Photo : Natalia Andrea Vaca Bastidas
Date de diffusion : 
Jeudi 5 Octobre 2017

Bogotá, Colombie – « L’évangile nous unis tous, où que l’on soit » déclare Laurey Segura. Elle a vécu cette réalité lorsqu’elle a travaillé entant qu’enseignante et éducatrice avec le programme d’échange YAMEN, un programme commun du Comité Central Mennonite (MCC) et de la Conférence Mennonite Mondiale qui a permis à la mennonite costaricaine de servir au Cambodge pendant un an de 2016 à 2017.

« Je m’attendais à beaucoup aider mais en fait, je sens que c’est moi qu’on a plus aidé. » Au lieu d’être comme des sortes de vacances de longue durée avec des moments de service gratifiants, YAMEN « fut aussi et surtout un processus de changements pour lequel je suis reconnaissante. Ce n’était pas facile mais j’ai beaucoup appris de moi-même et ma manière de voir la vie a changé, en bien. »

 « J’ai appris à aimer mon prochain, à servir le Seigneur Jésus, à servir la communauté sans penser à une récompense monétaire, » témoigne Felizarda Atanásia FIlimone du Mozambique qui a servi comme éducatrice chez Creciendo Juntos de l’église mennonite de Monte Horeb à Soacha en Colombie.

Les difficultés de la vie peuvent amener au désespoir, mais être en service au travers de YAMEN à Podcast for Peace à Managua au Nicaragua, a donné l’espoir à Jhon Alex Martinez Lozano, un Frère mennonite colombien, « il y a une église au service des gens peu importe la couleur de leur peau ou leur classe. » Il a appris ce qu’était l’hospitalité d’une manière plus profonde et que « il n’y a pas de distinctions entre les gens, nous sommes tous bien traités ».

Avant de participer au programme, Felizarda sentait qu’elle avait perdu sa foi. Avec YAMEN, « j’espérais opérer un changement dans ma vie, obtenir une vision de paix et croître dans la foi ».

Les moments difficiles lors de l’année interculturelle de service de Laurey lui ont appris à « avoir la foi en Dieu comme un espoir dans les moments difficiles. Malgré les bonnes et les mauvaises choses, nous apprenons et ces expériences deviendront de bons souvenirs, de futures histoires et de bonnes leçons.

Durant son service chez Youth Equipped with Skill of Internship Center, Develop Our Village Economy à Phnom Penh, « j’ai appris combien il est important de faire des disciples et d’être à leurs côtés avant, durant et après comme un mentor et un frère et sœur dans la foi » affirme Laurey.

Un conseil pour ceux qui envisagent un service YAMEN ?

« Sourire toujours, parler de l’amour de Dieu, parler de son pays » suggère Felizarda. Elle conseille de ne pas avoir honte de ce que l’on ne sait pas, mais de respecter et d’apprendre des autres, en particulier des personnes d’autres cultures. Les futurs YAMENers doivent « partager avec la famille, les amis et participer au groupe de jeune de l’église, chercher Dieu toujours lorsqu’ils se sentent angoissés, chercher un ami en qui se confier et parler de leurs préoccupations pour ne pas se sentir seul. »

 « Faire confiance à la direction de l’Esprit de Dieu d’une manière qui reflète la vie et l’enseignement de Jésus, l’union, la paix et la réconciliation, » ajoute Felizarda.

Article par Danielle Gonzales et Karla Braun

Communiqué commun de la Conférence Mennonite Mondiale et du Comité Central Mennonite. 

 

Prions pour les participants qui commencent YAMEN en 2017-2018 : 

Nom (pays d’origine) :

En service au :

Jesika Gomez (Bangladesh)

Zimbabwe

Saray Reuk (Cambodge)

Zimbabwe

Sina Long (Cambodge)

Bolivia

Sokuntheary Samreth (Cambodge)

Inde

Soleab Loun (Cambodge)

Mexique

Cyriaque Djenaissem (Chad)

Burkina Faso

Damaris Guaza (Cambodge)

Nicaragua

Jhon Fredy Chocue Parra (Cambodge)

Bolivia

Diksha Masih (Inde)

Honduras

Easter Masih (Inde)

Colombie

Victor Manova (Inde)

Zambie

Blasius (Bobby) Himawan (Indonésie)

Cambodge

Daniel (Dante) Tobing (Indonésie)

Corée du Sud

LohChu (Julian) Peng (Indonésie)

Colombie

Bill Odeny (Kenya)

Colombie

Diana Onyango (Kenya)

Ukraine

Phoebe Omuhinda (Kenya)

Cambodge

MinYeong Jung (Corée du Sud)

Kenya

Duangmala Chonealoun (Laos)

Cambodge

Bohlokoa Lesesa (Lesotho)

Indonésie

Joyce Beaton (Malawi)

Indonésie

Salome Sawatzky (Mexique)

Le Salvador

Sarahi Gonzales (Mexique)

Équateur

Santos Martins (Mozambique)

Colombie

Keila Morales (Nicaragua)

Bolivie

Benard Eriau (Uganda)

Nigeria

Mainza Hanzukule (Zambie)

Inde

 

Ajouter un commentaire